Qu’est-ce qu’une chaudière à double zone ? Une chaudière électrique 2 zones a deux fonctions, à savoir le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

Quelles sont les différentes chaudières 2 zones ?

Les types de chaudières sont différents, selon la façon dont ils produisent de l’eau chaude sanitaire. On distinguera :

  • Chaudière à production instantanée : seule l’eau chaude est produite à la demande, sans ballon d’eau potable.
  • Petite ou micro chaudière à accumulation : Stockage permanent d’une quantité de bases d’eau chaude sanitaire, qui fournit un délai de chauffage pour l’ECS. Dans la microchaudière à accumulation, la quantité utilisable est inférieure à un litre (il ne s’agit que de l’eau du corps de chauffe), tandis que dans la microchaudière à accumulation, l’utilisateur peut disposer de 2 à 10 litres de réserve d’eau chaude.
  • La chaudière à accumulation est reliée au ballon d’eau chaude le ballon d’eau chaude est sélectionné en fonction du nombre de foyers, 50 litres pour une personne et 250 litres pour les familles avec trois enfants.
  • La dernière innovation : une chaudière de conception hybride avec un réservoir, mais utilisée uniquement dans le cas de grands courants d’air, et parfois un petit tirage lors d’un fonctionnement en mode instantané.

Les pour et contre d’une chaudière à double fonction

Les avantages et inconvénients de ces équipements de chauffage et d’ECS dépendent du type de chaudière que vous choisissez. Par conséquent, la chaudière instantanée ne convient en réalité qu’aux petits ménages. Chaque fois que de l’eau chaude est tirée, le bruleur s’allume, de sorte que l’équipement peut être pleinement utilisé. Il en va de même pour les micros ou même micro dépôts, car la production sera légèrement retardée. Il faut donc attendre l’eau chaude. Lors du grand tirage pendant la douche ou le bain, la température n’est pas forcément constante.
Pour les chaudières équipées de réservoirs d’eau chaude, puisque les maisons réservent toujours beaucoup d’eau chaude, elles offrent un confort supérieur. Mais ce confort a un prix : même si l’eau chaude sanitaire n’est pas utilisée. La chaudière doit ainsi maintenir la température du réservoir d’eau (mesurée par une sonde), ce qui nécessite une consommation d’énergie.