Accueil » Options de réglage d’une raboteuse

Options de réglage d’une raboteuse

Le réglage du fer plat se fait par le mécanisme de réglage typique de Veritas (appelé Norris Adjuster). Le réglage de la profondeur est très sensible. Le réglage latéral par levier n’est pas aussi sensible. Mieux qu’en appuyant sur le levier, cela peut se faire avec un petit marteau. Lee Valley le montre également dans une vidéo de son cru. Il est à noter qu’il faut tourner la vis de réglage un peu après avoir remis le fer d’avion en place. C’est parce qu’un fil a un « engrenage mort ». Tout simplement, un petit jeu. Si l’on tourne le fer sans que la vis n’oppose une résistance notable dans l’autre sens, il peut arriver que le fer de rabot recule un peu plus lors des premières passes de rabotage. Cette procédure est recommandée pour tous les avions qui sont réglés avec un filetage.

raboteuse 5Les avions Veritas se caractérisent par les deux vis sans tête sur le côté du corps de l’avion. Avec eux, le réglage latéral peut être fixé (et aussi ajusté si vous le souhaitez), de sorte que le fer ne peut pas être réglé accidentellement. Si vous ne souhaitez pas utiliser cette fonction, vous pouvez facilement retirer complètement les vis.

La bouche des Veritas Bevel Up Jointers est réglable. Avec ce banc d’ébauche à angle plat, cependant, la souris de rabotage pour le réglage n’est pas libérée par la poignée avant, comme pour les plans Veritas plus courts. Le manche est trop éloigné de la bouche de rabotage. C’est pourquoi le serrage du réglage de la bouche de rabotage se fait par une vis en laiton séparée. La position finale de la mâchoire de rabotage peut être limitée à l’aide d’une vis. Cela présente deux avantages : Tout d’abord, cette vis empêche la bouche du rabot d’être complètement fermée, ce qui pourrait endommager le bord sensible du fer de rabot. Deuxièmement, il est possible d’ouvrir la bouche de temps en temps, d’enlever les puces et de la refermer sans avoir à la réajuster à chaque fois. C’est très pratique.

La semelle de l’avion

La semelle de l’avion est presque parfaitement plate, pour autant que je puisse vérifier avec mes possibilités. La partie arrière de la semelle semble être légèrement creuse. L’écart de lumière est minime lorsqu’on vérifie avec un ripcut ou une barre d’aluminium. Mais comme la partie avant est plate, la zone devant et derrière le fer est également plate, cela ne se remarque pas dans la pratique. Avec une semelle de rabot, il est important que l’avion vole bien sur le bois aux deux extrémités et devant le fer de rabot.

La surface de la semelle plane est finement poncée. La bouche plane réglable s’adapte parfaitement. Une semelle aussi lisse a tendance à être aspirée dans le bois. Pour cette raison, il est conseillé de lubrifier un peu la semelle pendant le travail. Un bon moyen d’y parvenir est d’utiliser de la paraffine sous forme solide. Il ne laisse aucun résidu significatif sur le bois, reste longtemps sur la semelle de l’avion, ne sent pas et n’est en aucun cas nocif pour la santé. Le moyen le plus simple d’obtenir de la paraffine solide est le bougie chauffe-plat. Retirez la mèche et frottez la semelle avec elle de temps en temps pendant le travail.

« 

Revenir en haut de page