Accueil » Chaudière électrique pour un plancher chauffant

Chaudière électrique pour un plancher chauffant

Outre l’électricité, le gaz, le fioul, la chaudière peut puiser de l’énergie via le chauffage par rayonnement du sol à travers un plancher chauffant. Ce plancher connu sous l’appellation installation humide se sert de la grande masse thermique d’un plancher en dalle de béton sur un sous-plancher en bois

Le chauffage par rayonnement du sol

materiel de chauffageLe chauffage par rayonnement du sol est un procédé très simple. Il s’agit d’un « serpent » de tuyaux qui se place sous votre revêtement de sol et fait passer de l’eau chaude ou de l’électricité dans le système chaudière et plancher chauffant pour chauffer le sol.
La chaleur rayonnante du sol est en fait un processus de chauffage très confortable et sain, et elle continue à chauffer même lorsque le système s’éteint. En effet, les propriétés naturelles de rétention thermique des matériaux dissipent lentement la chaleur au fil du temps, contrairement à un système de chauffage standard qui ne fait que réchauffer l’air de la pièce.

Les planchers chauffants

Les formes que prennent les planchers chauffants présentent des avantages et des inconvénients. Le système de chauffage électrique par le sol se connecte à votre alimentation électrique principale et est coûteux à faire fonctionner puisqu’il engloutit l’électricité. Cependant, le coût d’installation est très faible, environ un quart de celui d’un système à base d’eau. En outre, les systèmes électriques peuvent faire varier les niveaux de chaleur de manière beaucoup plus efficace et immédiate.
Les planchers chauffants à base d’eau sont coûteux à raccorder car ils nécessitent une source d’eau, une chaudière et une pompe. Cependant, une fois installés, ils sont exponentiellement moins chers à faire fonctionner que les chauffages électriques et, de ce fait, après la deuxième année, ils récupèrent leur coût initial. Il est donc préférable d’installer un système à base d’eau plutôt qu’un système électrique.

Revenir en haut de page